rouge

MIEL DES HAUTS-PLATEAUX

L'histoire nous rapporte qu'il était une fois dans les temps anciens, un puissant roi nommé Nyvintesy Ier, qui avait repoussé au loin les frontières de son royaume dans les hauts-plateaux. Du midi au septentrion et du levant au couchant du soleil, son royaume ne s'arrêtait qu’aux grandes eaux.

Nyvintesy Ier était un conquérant, un fin stratège militaire et son peuple, les Ngoulap, de redoutables guerriers, excellaient dans la fabrication et le maniement des armes. Naturellement ce succès du roi attirait les envies de tous les peuples environnants qui formèrent une coalition contre lui. C'est alors qu'au cours d'une campagne militaire, les soldats du roi furent pris au piège dans un massif montagneux. La capitale du Royaume fût alors assiégée durant son absence, ses ressources pillées, son peuple soumis. Affamés, blessés et désorientés, les soldats du roi qui étaient coincés dans le massif ne savaient pas comment se sortir de ce guet-apens.

Le roi alla donc à la recherche de moyens pour sauver ses soldats et son peuple. Nyvintesy Ier découvrit alors du miel sauvage dans les montagnes et le donna en plus du gibier chassé à ses soldats. Ceux-ci recouvrèrent rapidement la santé et leurs blessures cicatrisèrent en moins de temps qu'il ne fallait généralement grâce aux vertus thérapeutique de ce miel distinct. Le roi pu alors reconquérir l'intégralité de son royaume et même l'étendre.

En souvenir de cette campagne victorieuse, le roi Nyvintesy Ier institua la production de cette denrée précieuse qui leur avait sauvé la vie. Depuis des générations, cette activité a été perpétuée par les peuples des régions montagneuses de l'Ouest et du Nord-Ouest jusqu’à nos jours en produisant le miel des Hauts Plateaux.