orange

MIEL DE L'ADAMAOUA

Il était une fois dans la grande savane, la contrée de Tibati dirigée par un puissant régent. Le lamido était embarrassé depuis son retour du mariage de la fille du sultan de la région lointaine de Wandala. En effet, il avait bu durant le banquet un vin exquis assaisonné au miel.

Il lança donc le défi à quiconque dans son royaume qui pouvait lui trouver un moyen d’apprivoiser les abeilles que l'on pouvait percevoir dans la ruche savane arborée environnant le village contre la récompense d'une partie du royaume.

De nombreux aventuriers, guerriers, lawanes et féticheurs se lancèrent dans la savane, d'aucuns essayant de garder les abeilles dans des feuilles ou des sacs mais personne ne put trouver un moyen.

Un jeune chasseur intrépide du village de Tekel nommé Bardé, était réputé ingénieux et brillant. Il décida lui, de prendre le courage de s'aventurer au-delà des montagnes boisées de la contrée. Il remonta ainsi le cours du grand fleuve Djerem en observant les arbres sur lesquels se retrouvaient le plus les abeilles, le kofia et kea, ainsi que la position des ruches sauvages par rapport au soleil. Il recueillit donc les lianes et autres feuilles de la savane comme matériau afin de fabriquer un habitacle convenable aux abeilles pour leur activité.

Quelques semaines après la pose, de son invention, les abeilles avaient abondamment colonisé ces ruches et le miel qui en sortait était particulièrement délicieux exhalant les senteurs des fleurs uniques à cette zone sahélienne abondamment arrosée de cours d'eau.

Bardé avait trouvé un ingénieux moyen d'utiliser l'eau de roche des sources de la montagne pour fabriquer un vin de miel exquis qu'il servit au lamido qui en fut ravi. Bardé fut anobli et désigné comme djaouro de la grande région de Beka.

Le secret de fabrication et de pose de la ruche de l'Adamaoua fut alors conservé et transmis de lamido en lamido, de djaouro en djaouro comme un secret des cours royales du peuplement de la savane. Cette création unique en son genre fait jusqu'aujourd'hui la fierté et la réputation des peuples de la savane et cette ruche caractéristique au miel unique a inspiré les peuples des autres régions dans la fabrication de ruches locales pour la production de miel.